La charte de l’ECMS à Iles de Paix

A. La vision et les missions d’Iles de Paix

Vision

  • Un monde permettant à chacun de vivre dans la dignité et de développer ses potentialités.
  • Un monde solidaire qui promeut l’accès de tous aux droits humains dans un environnement préservé.

Missions

Contribuer à la recherche et l’expérimentation de modèles alternatifs de développement apparaît comme la mission la plus innovatrice et la plus pertinente par rapport aux défis majeurs de la société.

Missions particulières

Susciter l’émergence d’expériences pilotes démonstratives de la faisabilité d’autres modèles de développement;

Participer à la mise en œuvre de pareilles expériences;

Promouvoir et diffuser des expériences/modèles dans le monde ;

Proposer une éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire orientée sur l’analyse critique du modèle existant et l’examen d’alternatives.

B. L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire selon Iles de Paix

Éducation

L’éducation est une démarche essentiellement émancipatrice. Elle ne conditionne pas l’être humain, mais le libère.

Éduquer, c’est – notamment – développer les compétences de la personne afin qu’elle puisse édifier son propre avis personnel. C’est donc aussi développer son esprit critique et la rigueur de son jugement.

Citoyenneté

La citoyenneté regroupe l’ensemble des attitudes et comportements adoptés par un membre d’une société. Un citoyen opère de nombreux choix.

  • Il consomme certains biens et services achetés chez certains vendeurs.
  • Il alloue son épargne éventuelle entre différents actifs, en recourant aux services de certains intermédiaires financiers.
  • Il participe à la gestion de la chose publique, comme électeur, comme mandataire public ou selon d’autres modalités participatives.
  • Il pose un certain nombre d’actes dans le cadre de son activité professionnelle éventuelle.
  • Il consacre son temps libre et de l’argent à des activités de loisir et/ou à du volontariat.
  • Il adopte dans la vie de tous les jours des attitudes et comportements qui influencent la perception du monde de ceux qui l’entourent. Il est, en cela, à son tour, prescripteur d’attitudes et de comportements.

Être citoyen, c’est procéder chaque jour à un grand nombre de choix au sein d’une communauté. Et ces choix portent à conséquence sur l’ensemble de la communauté.

Mondiale

Les parties du monde sont plus interconnectées qu’elles ne l’ont jamais été par le passé. Le commerce, les migrations, la finance, l’information, la pollution et la culture, par exemple, ne peuvent plus se concevoir que sur une base mondiale. Ce qui se passe en un point de la planète a des répercussions partout ailleurs.

Les conséquences de toutes les décisions prises par les citoyens se font sentir au niveau planétaire. La seule citoyenneté encore pertinente est la citoyenneté mondiale.

Solidaire

Si les décisions prises quotidiennement par les citoyens ont des répercussions au niveau mondial, il manque encore un critère de hiérarchisation ces choix.

Iles de Paix propose celui de sa vision.

  • Un monde permettant à chacun de vivre dans la dignité et de développer ses potentialités.
  • Un monde solidaire qui promeut l’accès de tous aux droits humains dans un environnement préservé.

Chacun reste libre d’adhérer ou non à cette boussole, d’en avoir une lecture personnelle et de ne pas être d’accord avec d’autres.

L’idée de solidarité que promeut Iles de Paix n’est pas reliée à une idéologie politique. Elle exprime la préoccupation pour la justice globale et l’accès de tous les êtres humains à ses droits fondamentaux, sans préjuger du moyen le plus adéquat d’atteindre cet état.

C. Des compétences tous azimuts

Dans le cadre de ses interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire, Iles de Paix vise l’acquisition de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être.

Savoirs

L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire favorise :

  • la connaissance des conditions de vie des autres êtres humains sur Terre ;
  • la compréhension du fonctionnement d’un monde complexe, aux parties interdépendantes.

Savoir-être

L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire favorise :

  • la libre adhésion à des valeurs de justice et de solidarité ;
  • le développement de l’esprit critique.

Savoir-faire

L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire favorise :

  • la recherche des solutions les plus appropriées ;
  • l’apprentissage de l’action pertinente, individuelle et collective ;
  • la pratique du dialogue interculturel et pacifique.

D. Les engagements d’Iles de Paix

Partenariat

Dans sa collaboration avec des partenaires extérieurs à l’association (enseignants, directions d’écoles, animateurs de mouvements de jeunesse, organisateurs d’événements, autres ONG, etc.) Iles de Paix entend intégrer dans son appréhension de la collaboration les objectifs et attentes de ces partenaires, mais sans renoncer ni à sa mission d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire ni aux principes énoncés dans le présent document.

Du sur mesure

Les interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire sont élaborées pour convenir autant que possible aux caractéristiques et besoins du public visé. Quand c’est possible, celui-ci est partie prenante de l’élaboration de son propre dispositif pédagogique. S’il n’est pas possible de le garantir au sein de chaque action, Iles de Paix veille à respecter un certain équilibre pour que, globalement, les actions conviennent à tout le spectre des profils du public d’élèves visé.

Pluralisme et neutralité

Éduquer est un acte émancipateur et non manipulateur. L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire ne cherche pas à convaincre quelqu’un du bien fondé d’une position soit en insinuant qu’il s’agirait de la seule option acceptable, soit en ne présentant pas les arguments du débat de façon équilibrée.

Lors de ses interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire en milieu scolaire, Iles de Paix porte une attention particulière au respect des règles de neutralité qui s’imposent dans les écoles.

Il convient toutefois de préciser qu’Iles de Paix défend un point de vue sur certains sujets liés à son expertise dans le secteur de la coopération au développement. Quand c’est pertinent, une intervention d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire relative à ces sujets mentionne explicitement et de façon transparente cette préférence institutionnelle, mais s’efforce néanmoins de présenter loyalement tous les arguments, à charge et à décharge, pour que la personne à laquelle elle s’adresse puisse se faire librement son propre jugement.

Universalité

Iles de Paix estime que, comme l’exercice de la solidarité, l’éducation à la solidarité mondiale et solidaire est un droit. Chacun doit y avoir excès. Toutes les personnes, associations et institutions scolaires ont un accès égal aux ressources qu’Iles de Paix consacre à son programme d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. La distance ou le type de public ne peut être une source de discrimination.

Éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire, récolte de fonds et auto-promotion

Le programme d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire encourage les personnes notamment à s’impliquer dans des actions individuelles et collectives pertinentes. Mener à bien, avec d’autres, des projets de coopération au développement est une modalité, parmi d’autres, de cet engagement. Les ONG sont des incarnations parmi d’autres de cette action collective de citoyens en faveur d’un monde plus juste. Favoriser le travail d’une ONG telle qu’Iles de Paix, par exemple, est l’un des effets visibles d’un travail d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire.

Iles de Paix ne procède à aucun prosélytisme en matière d’engagement, mais ne s’interdit pas de mentionner la participation à des opérations de récoltes de fonds comme une proposition, parmi d’autres d’action individuelle ou collective.

De même, Iles de Paix n’instrumentalise pas son programme d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire à des fins d’auto-promotion, mais ne s’interdit pas d’illustrer, par la présentation de son travail, des questions traitées dans le cadre de ce programme.

Une volonté permanente de s’améliorer

Iles de Paix souhaite recueillir les appréciations des personnes auxquelles il adresse ses interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. Il est tout particulièrement intéressé par toute information qui lui permet d’appréhender les changements qu’elles occasionnent.

Ces informations peuvent être communiquées à secedudev@ilesdepaix.org.

Iles de Paix compte sur la collaboration des personnes, en particulier des enseignants, pour qu’elles répondent favorablement aux sollicitations de feedback dont elles pourraient faire l’objet

Les plaintes éventuelles peuvent être adressées à la même adresse et/ou au secrétariat général de l’association à l’adresse secgen@ilesdepaix.org.

En toute transparence…

Le cadre stratégique définissant les interventions d’Iles de Paix en matière d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire est consultable en cliquant ici.