L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire selon Iles de Paix

Éducation

L’éducation est une démarche essentiellement émancipatrice. Elle ne conditionne pas l’être humain, mais le libère.

Éduquer, c’est – notamment – développer les compétences de la personne afin qu’elle puisse édifier son propre avis personnel. C’est donc aussi développer son esprit critique et la rigueur de son jugement.

Citoyenneté

La citoyenneté regroupe l’ensemble des attitudes et comportements adoptés par un membre d’une société. Un citoyen opère de nombreux choix.

  • Il consomme certains biens et services achetés chez certains vendeurs.
  • Il alloue son épargne éventuelle entre différents actifs, en recourant aux services de certains intermédiaires financiers.
  • Il participe à la gestion de la chose publique, comme électeur, comme mandataire public ou selon d’autres modalités participatives.
  • Il pose un certain nombre d’actes dans le cadre de son activité professionnelle éventuelle.
  • Il consacre son temps libre et de l’argent à des activités de loisir et/ou à du volontariat.
  • Il adopte dans la vie de tous les jours des attitudes et comportements qui influencent la perception du monde de ceux qui l’entourent. Il est, en cela, à son tour, prescripteur d’attitudes et de comportements.

Être citoyen, c’est procéder chaque jour à un grand nombre de choix au sein d’une communauté. Et ces choix portent à conséquence sur l’ensemble de la communauté.

Mondiale

Les parties du monde sont plus interconnectées qu’elles ne l’ont jamais été par le passé. Le commerce, les migrations, la finance, l’information, la pollution et la culture, par exemple, ne peuvent plus se concevoir que sur une base mondiale. Ce qui se passe en un point de la planète a des répercussions partout ailleurs.

Les conséquences de toutes les décisions prises par les citoyens se font sentir au niveau planétaire. La seule citoyenneté encore pertinente est la citoyenneté mondiale.

Solidaire

Si les décisions prises quotidiennement par les citoyens ont des répercussions au niveau mondial, il manque encore un critère de hiérarchisation ces choix.

Iles de Paix propose celui de sa vision.

  • Un monde permettant à chacun de vivre dans la dignité et de développer ses potentialités.
  • Un monde solidaire qui promeut l’accès de tous aux droits humains dans un environnement préservé.

Chacun reste libre d’adhérer ou non à cette boussole, d’en avoir une lecture personnelle et de ne pas être d’accord avec d’autres.

L’idée de solidarité que promeut Iles de Paix n’est pas reliée à une idéologie politique. Elle exprime la préoccupation pour la justice globale et l’accès de tous les êtres humains à ses droits fondamentaux, sans préjuger du moyen le plus adéquat d’atteindre cet état.