Le Burkina Faso

Nous sommes présents dans les communes de Tibga et de Diabo dans la province du Gourma à l’est du pays, mais également dans les communes de Goughin et de Baskouré dans la province de Kouritenga (centre-est). 6000 personnes sont directement touchées par nos actions. Par essaimage et diffusion des pratiques entre agriculteurs, nous estimons que 50.000 personnes sont donc impactées par nos projets.

BURKINA FASO
50.000 personnes sont impactées par nos projets.

CONTEXTE

Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Son climat sahélien rend particulièrement difficile la production agricole et son territoire ne dispose que de peu de ressources économiques.

Iles de Paix est présent dans ce pays depuis 1982. D’abord à Yalogo, au nord, et depuis 2000 dans la région est.

Les Burkinabés sont à 80% agriculteurs et éleveurs. Ils sont extrêmement dépendants des pluies qui ne tombent que pendant 3 mois par an. De plus, avec les changements climatiques, la fertilité des terres agricoles se dégrade et les ressources en eau se raréfient. Tout cela affecte grandement la qualité et les rendements des récoltes.

Au final, certains agriculteurs burkinabés sont fragilisés et leur sécurité alimentaire n’est pas assurée tous les ans. Ils sont les premiers à souffrir de la faim.

Iles de Paix intervient pour faire évoluer cette situation. Nous travaillons directement avec les populations locales par le biais de deux associations partenaires : ARFA et ANSD.

LES SOLUTIONS D’ILES DE PAIX DEPUIS 2001

fleche
  • Épauler les familles paysannes dans la gestion de leur exploitation agricole pour soutenir une agriculture familiale durable;
  • Offrir un accompagnement technique (fertilité, productivité, diversité, pratiques agroécologiques…);
  • Améliorer le stockage et la conservation des récoltes
  • Inciter les familles à transformer leurs productions en produits à plus haute valeur ajoutée;
  • Aider à la commercialisation des produits. Promotion de l’alimentation responsable;
  • En résumé, mettre en place des systèmes alimentaires durables.

ACTIONS CONCRÈTES MISES EN PLACE

Maraîchage

Des périmètres ont été aménagés et pourvus de moyens d’irrigation et des techniques de fertilisation naturelle ont été mises en place (compostage,…). La culture de légumes (notamment légumineuses, pommes de terre, tomates) est une activité qui permet d’améliorer l’alimentation quotidienne et de dégager des revenus par la vente des surplus sur les marchés locaux.

Petit-élevage

Iles de Paix se concentre essentiellement sur l’appui à l’aviculture (volailles). Élever des volailles procure aux populations des œufs et de la viande. Cela permet aussi de réutiliser les déjections pour fertiliser les terres de culture. Les rendements sont alors meilleurs. Petit-élevage et maraîchage forment un cercle vertueux qui améliore les conditions de vie des agriculteurs. Pour l’illustrer, voir cette vidéo tournée dans le village de Yiéga.

Régénération naturellement assistée

Nous promouvons cette technique qui consiste à laisser sa place à l’arbre dans les champs. En Afrique, cette méthode a tout son sens car elle permet d’éviter les terres à nu et de lutter contre la désertification et l’appauvrissement des sols. Nous utilisons des arbres fourragers qui fixent l’azote des terres (enrichissement naturel) et peuvent aussi servir de nourriture pour le petit élevage.

Stockage et conservation

Nous mettons en avant les bonnes pratiques de récolte et de stockage : récolter au bon moment (quand les grains sont déjà secs), terminer de sécher les grains au soleil, trier les grains, promouvoir l’utilisation de sacs PICS (sacs à double fonds) qui conservent mieux les récoltes. Nous effectuons également un travail sur la promotion de greniers traditionnels améliorés. Riz et céréales se gardent ainsi plus longtemps et peuvent être vendus à un prix décent durant plusieurs mois.

Promotion d’activités génératrices de revenus 

Pour permettre aux femmes de développer de petites activités économiques leur assurant des revenus complémentaires, Iles de Paix soutient les femmes qui souhaitent développer des activités génératrices de revenus. Avec ses partenaires locaux, Iles de Paix assure la formation de ces agricultrices aux techniques de production et à la gestion financière de leur activité. Ensemble, nous imaginons différentes façons de transformer leurs produits pour pouvoir ainsi en tirer un meilleur revenu.