L’Ouganda

Plan de travail 1

OUGANDA
35% de la population sous-alimenté (chiffres 2015)

 

15 ANS
L’âge médian de la population
(41 ans pour la Belgique)

PROGRAMME MPANGA SUPER FARMERS
600 familles bénéficiaires directs
de l’accompagnement Iles de paix
2400 familles bénéficiaires indirects
à travers les actions d’essaimage qui seront menées.

CONTEXTE

Après un travail minutieux d’identification des zones les plus propices pour son intervention, Iles de Paix a officiellement pris ses quartiers en Ouganda en juillet 2017, dans la ville rurale de Fort Portal (Centre-Ouest).

« Mpanga Super Farmers », tel est le nom du premier programme qui s’inscrit pleinement dans la promotion d’une agriculture familiale durable. L’intervention vise le renforcement des capacités de production, d’organisation et de gestion environnementale des familles d’agriculteurs du bassin versant de la rivière Mpanga qui traverse les districts de Kabarole et Kamwenge.

Le bassin versant de la Mpanga est une zone majoritairement rurale au sein de laquelle les familles vivent de l’agriculture. Caractérisée par une très forte densité de population, la zone est confrontée à une dégradation accélérée de ses ressources naturelles ce qui se traduit concrètement par une perte de productivité agricole et une dégradation des conditions de vies des populations. Faute d’appui technique approprié, les familles rencontrent des difficultés pour s’adapter et assurer la reproduction de leur mode de vie. Il en résulte un exode des hommes et des jeunes vers les villes où ils viennent grossir les rangs des populations désœuvrées.

→ Partenaires d’Iles de Paix en Ouganda

LES SOLUTIONS D’ILES DE PAIX DEPUIS 2017

Iles de Paix a identifié deux zones, Kabambiro et Karangura, aux caractéristiques agroécologiques bien distinctes du bassin versant de la rivière. Avec ses partenaires, elle concentrera ses efforts sur ces zones ciblées, les premières « Iles de Paix ougandaises », pour en augmenter l’impact et essaimer ensuite les résultats vers des zones aux caractéristiques similaires.

fleche
ouganda_contexte1
ouganda_contexte2

L’ALIMENTATION

Améliorer l’agriculture et l’alimentation

Trois cents familles d’agriculteurs ont été identifiées dans chacune des deux zones. Ils deviendront les « Super Farmers » en charge de la diffusion au reste de la communauté des leçons apprises.

L’implication des populations dans l’identification de solutions adaptées, l’expérimentation de ces solutions puis leur diffusion en tant que modèle sera au cœur de la démarche d’Iles de Paix et de ses partenaires. Cette approche s’impose pour aboutir à une solution durable.

Un outil de planification intégrée des fermes sera utilisé pour conduire des activités de mentoring de proximitédes bénéficiaires. Cet outil très visuel permet d’aborder aussi les questions importantes de répartition des tâches au sein des ménages et de l’implication des jeunes. En dessinant leur ferme actuelle et en projetant leur vision de la ferme à un horizon de 4-5 ans, les membres de la famille se mettent en marche pour sortir d’une logique de subsistance au jour le jour et oser rêver leur futur.

L’outil de planification intégrée est utilisé de façon dynamique. Ainsi, au fil du programme, à travers la conduite de recherches-actions paysannes, le « panier des options disponibles » se remplit. Les bénéficiaires peuvent alors y piocher les options qu’ils souhaitent adopter au niveau de leur exploitation agricole. Les recherches-actions paysannes sont des recherches ancrées dans la réalité de terrain (approche « bottom-up »).

Elles visent la valorisation des savoirs locaux et traditionnels, tout en faisant le lien avec les connaissances scientifiques. Le travail se fera ainsi en collaboration avec l’Université Mountains of the Moon, basée à Fort Portal.

L’appui aux familles d’agriculteurs ne portera pas uniquement sur l’amélioration des techniques de production, mais se penchera aussi sur l’amélioration des capacités de stockage, de transformation et de commercialisation de la production au niveau familial et collectif et sur l’accès à des services financiers appropriés. Les expériences de terrain seront utilisées pour soutenir l’établissement d’un cadre favorable au développement de l’agriculture familiale durable.

La recherche d’un équilibre entre performance économique, sociale et environnementale sera centrale. Les actions menées par Iles de Paix au niveau des ménages doivent contribuer au final à l’adoption au niveau communautaire d’un plan de gestion durable des ressources naturelles, en particulier de la rivière Mpanga. Ce travail au niveau communautaire sera mené en synergie avec PROTOS, ONG belge active sur le terrain depuis de nombreuses années.