L’Ile de Paix de Kalakad, Inde (1968 – 1975)

  • Cette zone est plate, pauvre et sèche, l’agriculture ne peut s’y développer que par l’irrigation. Plus de 400 puits sont creusés et 550 hectares de terres irriguées. Des coopératives octroient des crédits aux paysans pour leur permettre des investissements productifs et organisent des formations. La production de riz est nettement améliorée et de nouvelles variétés sont introduites.
  • Les jardins d’enfants, les classes d’alphabétisation et les centres de formation professionnelle se multiplient. Un vaste réseau de soins préventifs et curatifs se développe. Des dispensaires itinérants s’articulent autour d’un hôpital de 30 lits.
  • Regroupées en associations ou coopératives, les femmes ont pu s’instruire, épargner et créer leurs propres activités productives.
  • Kalakad est devenu un centre de formation professionnelle reconnu dans tout la Tamil Nadu. C’est aussi un pôle d’information et de formation sur le développement, la pharmacopée traditionnelle, le planning familial et l’animation rurale. Iles de Paix y a fait école : deux responsables indiennes ont créé leur projet de développement dans des régions voisines.

 

Ile de Paix de Kalakad en Inde - Culture
Ile de Paix de Kalakad en Inde - Jardin d
Ile de Paix de Kalakad en Inde - Puits