Zones Autonomes

En Équateur : 8 Iles de Paix (1995 – 2012)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/equateur1.jpg

L’association soutient des partenariats pour le développement dans huit terroirs ruraux de la cordillère des Andes. L’accent est mis sur le développement de l’agriculture et de l’élevage, la diversification des activités économiques, la formation technique et professionnelle, l’accès à l’eau et à l’éducation.

En savoir plus sur les 8 Iles de Paix en Équateur

Les Iles de Paix de Yalogo et Tensobentenga, Burkina Faso (1982 – 2011)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/carte2005-04.jpg

Iles de Paix est présent au Burkina Faso depuis 1982. Le premier partenariat s’est noué à Yalogo, dans la partie Nord du pays, aux confins du Sahel. Ces partenaires sont autonomes depuis fin 1999. Depuis 2000, Iles de Paix poursuit ses appuis dans l’Est du pays, à partir d’un bureau régional installé dans la ville de Fada N’Gourma.

En savoir plus sur les Iles de Paix de Yalogo et Tensobentenga au Burkina Faso

L’Ile de Paix de Bolama, Guinée Bissau (1986 – 2003)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/Guin+®e_bateau.jpg

Centrée sur l’archipel des Bijagos, une zone très isolée, l’intervention d’Iles de Paix a porté tout d’abord sur la professionnalisation de la pêche, puis sur le développement d’activités artisanales, en particulier la construction navale. Elle s’est aussi préoccupée de soutien à des associations villageoises, notamment via le microcrédit.

En savoir plus sur l’Ile de Paix de Bolama en Guinée Bissau

L’Ile de Paix de Tombouctou, Mali (1975 – 1994)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/mecanique2.jpg

Iles de Paix intervient à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel les deux années précédentes. La ville mythique de la route du sel semble alors condamnée à être abandonnée au désert. Le travail d’Iles de Paix dans la région se concentre autour de trois axes majeurs : production vivrière, mécanique agricole et services socio-sanitaires.

En 2005, Iles de Paix a entamé un nouveau partenariat malien, dans le cercle de Tominian (sud-est du pays).

En savoir plus sur l’Ile de Paix de Tombouctou au Mali

L’Ile de Paix de Kalakad, Inde (1968 – 1975)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/assoc1.jpg

Après le Bangladesh, Dominique Pire désirait agir en Inde. Dès le départ, l’Ile de Paix met l’accent sur le développement agricole et sur l’amélioration des conditions sociales et médicales. Des coopératives octroient des crédits et organisent des formations animées par des moniteurs agricoles. Très vite, les activités sociales s’affirment comme le fer de lance du projet.

En savoir plus sur l’Ile de Paix de Kalakad en Inde

L’Ile de Paix de Gohira, Bangladesh (1962 – 1967)

https://www.ilesdepaix.org/wp-content/uploads/2012/11/eau20001.jpg

C’est à Gohira que Dominique Pire fonde la première Ile de Paix. Le Bangladesh s’appelle alors le Pakistan Oriental. Dès le départ, l’objectif est d’améliorer la production et les techniques agricoles. L’esprit associatif, l’action sociale et la mise en place de coopératives de producteurs seront les bases de l’action à Gohira.

En savoir plus sur l’Ile de Paix de Gohira au Bangladesh