Ouganda : l’agroécologie comme alternative saine aux pesticides synthétiques

Dans le cadre du programme Mpanga Super Farmers, Iles de Paix et ses partenaires accompagnent les paysans ougandais dans un processus de transition agroécologique.

Pour produire plus d’aliments de qualité, il est essentiel de maintenir la fertilité du sol. Les familles adoptent l’utilisation de fertilisants naturels et de bio pesticides pour augmenter leur production.

Des techniques très simples permettent de créer des engrais et d’améliorer le rendement des cultures sans devoir acheter de produits chimiques. Afin de protéger ses parcelles, Francis Twakizibri, producteur de la région de Fort Portal, utilise des feuilles de tabac, des cendres, des déchets de poivrons rouges, des feuilles de chanvre et de l’urine pour créer ses propres pesticides naturels.

Ces techniques permettent de réduire la dépendance des familles aux intrants synthétiques dont les engrais synthétiques et produits chimiques. Renforcer cette indépendance, c’est permettre aux paysans d’être plus résilients lors de choc extérieur et résister aux situations de crises comme celle que nous vivons actuellement.