La 52e campagne d’Iles de Paix : un engagement à toute épreuve !

Grâce à votre soutien et votre solidarité sans faille, nous avons pu faire vivre notre 52e campagne de sensibilisation et de récolte de fonds cette année encore. Une campagne remplie de challenges dans un contexte à nouveau complexe. Nous avons dû nous adapter, nous réinventer grâce notamment au Module à Planter et nous implanter dans la sphère digitale. Du fond du cœur, nous vous remercions encore.

Vous avez couvert les magasins, distribué les colis auprès de vos vendeurs, en plus de
contacter les commerces de proximité et d’activer des chaines de solidarité. Malgré la
pandémie et les mesures sanitaires encore contraignantes, vous avez fait preuve d’un grand
courage et d’une énorme générosité ! Ensemble, nous avons réussi le défi de la solidarité et nous aiderons, une année de plus, des milliers de familles d’agriculteurs à améliorer leurs conditions de vie.

Arlon : Quand l’appel à la solidarité éclipse la situation sanitaire !
Nous avons rencontré Sophie Croonenborghs, professeure et bénévole Iles de Paix.

Comment s’est déroulée la campagne 2022 ?

Classes fermées, professeurs et élèves en quarantaine, … Nous pouvons dire que la campagne 2022 s’est déroulée tout d’abord dans le stress de ne pas pouvoir concrétiser ce projet. Cependant, cette angoisse a vite fait la place à la motivation et à la détermination de nos élèves, parents d’élèves et membres du personnel prêts à faire vivre le week-end de campagne Iles de Paix, malgré les restrictions sanitaires ! Bien que le nombre d’élèves participants était moins élevé que les autres années (suppression de la nuitée à l’école ainsi que les quarantaines restrictives), cela n’a pas empêché ceux présents d’être « à fond », de parcourir les rues d’Arlon, ainsi que les centres commerciaux et magasins environnants afin de vendre les modules, les Modules à Planter, ainsi que les bracelets. Au total, si nous comptabilisons également les bénéfices du « souper fromage » organisé en début d’année, ainsi que l’achat de sacs réutilisables « Iles de Paix » par la direction, nous avons récolté plus de 16 000 € au profit de l’ONG ! En résumé, malgré l’angoisse d’organiser cette campagne 2022 au vu de la situation sanitaire du mois de janvier, c’est avec un grand sentiment de fierté que nous pouvons affirmer que ce week-end s’est exceptionnellement bien déroulé : l’appel à la solidarité a été le plus fort !

Un souvenir à épingler ?

Il est difficile de se limiter à un souvenir en particulier, car tout le week-end a été rythmé de moments forts, de rires, d’amitié, de complicité, de sourires, de bonne humeur, de joie, de fierté et de solidarité. Ne serait-ce que le début de la campagne qui a été lancé au son du tam-tam de Jacques, un des ouvriers de l’école : quand on vous dit que tous les membres du personnel sont impliqués ! Sinon, si nous ne devions retenir qu’un moment, c’est celui du comptage final : pendant deux jours, nous nous demandions « combien allons-nous réussir à récolter d’argent pour le reverser à l’association ? ». Lorsque le chiffre final est tombé, nous avons ressenti, tous autant que nous sommes, le sentiment du travail accompli : notre motivation et notre détermination à nous engager pour ce projet ont payé. Cependant, nous ne nous engageons pas pour gagner le concours de « qui rassemblera le plus de fonds » : notre engagement, nos dons et gestes représentent une main tendue vers le droit à l’alimentation pour tous, vers le respect des droits des agriculteurs, vers la construction d’un monde solidaire. Ainsi, nous posons notre petite pierre à l’édifice !

Ensuite, nous sélectionnerons le terme « altruisme » dont le sens résonne plus fort que celui de « solidarité ». En effet, être solidaire n’empêche pas toujours un sentiment de reconnaissance de la part de l’autre. L’altruisme, c’est ce dont ont fait preuve nos bénévoles durant ces deux jours : aider l’autre, se consacrer à l’autre sans attendre quelque chose en retour. Eprouver la satisfaction de ne pas être inactif, de s’engager afin d’améliorer la condition de tout un chacun, voilà ce qui est important à nos yeux.

En région liégeoise

Marinette Toulemonde est bénévole à Chaudfontaine.

Quel est votre sentiment après cette nouvelle campagne ?
Super ! Record battu, inattendu ! La campagne 2022 s’est bien déroulée, même si plusieurs
vendeurs habituels n’ont pas osé prendre le risque d’assurer une heure de vente à cause du covid, d’autres ont doublé leur temps de vente ! Je leur suis très reconnaissante. De plus, le soleil était de la partie ! Comme nous avons connu les inondations dans notre région, cette vente m’a permis de converser avec une personne qui avait été fortement impactée. La rencontre fait aussi partie de cette campagne. Personnellement, je trouvais que les gens étaient assez accueillants malgré le covid et le post-covid.


Cet article a été publié dans le dernier numéro du Transitions.

Préférences des cookies

Les cookies permettent à ce site de fonctionner correctement et nous permettent de personnaliser les actions marketing (Google, Facebook et autres).

Lire notre politique de cookies