Félicitations !

Vous faites désormais partie des incroyables citoyens qui, en soutenant nos projets, aident des milliers de familles paysannes au Bénin, au Burkina Faso, en Ouganda, au Pérou et en Tanzanie à défendre leurs droits.

Merci !

ILES DE PAIX ET LES SEMENCES

Vous proposer cette carte ensemencée n’est pas un hasard. En effet, depuis quelques années, Iles de Paix fait de la question des semences un axe de travail prioritaire, notamment en Tanzanie.

Dans ce pays, comme un peu partout dans le monde, l’utilisation de semences locales et la tradition de production paysanne de semences est mise à mal et perd du terrain face aux semences industrielles.

Cette tendance est renforcée par la politique gouvernementale tanzanienne. Les systèmes semenciers gérés directement par les agriculteurs ne sont pas reconnus par la loi, alors que ceux-ci représentent 80 % des semences utilisées dans le pays ! La loi sur les semences ne parle que des semences industrielles et elle pourrait même être interprétée de façon à criminaliser la vente, voire l’échange de semences paysannes, activités pourtant essentielles pour les producteurs agricoles sur petite échelle.

Ce cadre politique favorise clairement les entreprises semencières nationales et transnationales et, à l’instar d’autres régions du monde, fait peser des menaces sur la biodiversité agricole, les savoirs-faire des paysans et leur autonomie. Un risque très important est l’augmentation de la dépendance pour les productrices et producteurs, obligés d’acheter des semences chaque année auprès d’entreprises semencières au lieu de pouvoir reproduire, échanger et vendre leurs propres semences.

Chez Iles de Paix, nous voulons que les paysannes et paysans aient un véritable choix et aient la possibilité d’utiliser, s’ils le désirent,des semences paysannes, libres de droit et adaptées aux territoires cultivés. Ce choix, qui permet aux paysans de rester maîtres de leur destin, est aujourd’hui mis à mal.

C’est pourquoi, nous réalisons des actions de plaidoyer et de sensibilisation, pour que les pouvoirs publics tanzaniens reconnaissent l’existence de ces semences paysannes. Nous avons par exemple organisé une grande foire aux semences.

Par ailleurs, suite à la multiplication des événements climatiques sévères et à la modification de la saisonnalité, l’enjeu est grand de valoriser les cultures locales qui répondent positivement aux évolutions climatiques. Nous avons donc pour ambition de mettre en place une banque de semences communautaire. Elle permettra aux producteurs de maintenir et d’échanger les variétés culturales qui répondent à leurs propres critères de sélection.

Musa est l’un des fermiers qui vit dans le village de Burger, District de Karatu. Lui et sa famille dépendent des activités agricoles, qui représentent leur principale source de revenus.

Musa témoigne : « Après la récolte, ma famille et moi-même avons un plan pour préparer les graines de maïs locales en les séchant, triant et sélectionnant, puis en les stockant pour la prochaine saison. Grâce à la formation et au soutien avec les semences de maïs locales, j’ai à la fois réduit le coût de la production de maïs tout en augmentant la quantité et la qualité de la production ! »

LE POUVOIR MAGIQUE DE VOTRE CARTE

Votre carte est magique.

Si vous la plantez, elle se transformera en aneth. L’aneth est un aromate dont les feuilles ou les graines sont consommées pour parfumer plats, salades et infusions.

Nous vous conseillons de semer la carte entre avril et juin en la posant dans la terre ou dans une jardinière à 2-3 cm de profondeur. Couvrez avec une terre fine et arrosez. Ensuite, en fonction de la météo, arrosez régulièrement afin que la terre reste légèrement humide, sans être trempée. Après la germination, vous pouvez éclaircir les jeunes plants et en disposer un chaque 10 cm. Les plants enlevés peuvent être repiqués ailleurs.

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de Cycle en Terre.

VOUS VOULEZ CONTINUER A NOUS SOUTENIR ?

Par ailleurs, cette carte symbolise votre soutien à nos projets. Par vos dons, vous avez un impact concret sur la vie de nombreuses familles paysannes.

  • Avec 45 euros, vous permettez à 15 producteurs et productrices d’être formé-es à la production et à la multiplication des semences paysannes en Tanzanie ;
  • Avec 200 euros, vous aidez à la mise en place d’une banque de semences communautaire en Tanzanie.

Chaque don est essentiel à la mise en œuvre de nos projets. Les besoins pour l’avenir sont nombreux et malheureusement, de nombreuses populations souffrent encore d’insécurité alimentaire.

Nous souhaitons élargir notre champ d’action et investir une nouvelle zone d’intervention.

Pour cela, nous avons besoin de votre soutien.

Vous pouvez continuer à nous soutenir en :

Préférences des cookies

Les cookies permettent à ce site de fonctionner correctement et nous permettent de personnaliser les actions marketing (Google, Facebook et autres).

Lire notre politique de cookies