L’union fait la terre. Rejoignez le mouvement !

Laurence travaille dans les ressources humaines à Ciney

Très engagée dans le mouvement zéro déchet, Laurence met un point d’honneur à soutenir les initiatives locales. Elle privilégie les circuits-courts et va faire ses courses dans des magasins de vrac. Elle a adoré l’idée du Module à planter (MAP) et en acheté pour elle et ses enfants sur notre webshop.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Arthur est louveteau dans la région de Tournai.

Avec son unité scoute, il s’engage pour le droit à l’alimentation en allant vendre en rue des objets Iles de Paix. Passionné par les jeux de construction, il acquiert chaque année des modules pour pouvoir construire une sphère. Et cette année, sa meute a également décidé d’utiliser les Module à planter à l’aneth pour leur petit potager d’unité.

Il rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Antoine est élève à Liège.

Chaque année, il participe à la campagne Iles de Paix en allant vendre des objets de la campagne dans les rues de la Cité Ardente. Très engagée, son école a même créé une collecte de récolte de dons sur notre plateforme de collectes.

Il rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Ayo est agricultrice au Bénin.

Il y a un an, elle s’est tournée vers une approche agroécologique. La qualité de vie de sa famille a augmenté grâce à la diversité de leur alimentation. Elle a également réussi à augmenter ses revenus, notamment grâce aux économies réalisées en supprimant les intrants chimiques ou encore grâce à aux techniques de stockage qu’elle a mises en place pour éviter le gaspillage.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Amandine est étudiante à l’UCL.

Etudiante en sociologie, elle est passionnée par la culture et l’histoire, notamment celle du Bénin où elle s’est rendue plusieurs fois. Il y a 3 ans, elle a découvert les projets Iles de Paix. Très active sur les réseaux sociaux, elle nous aide en relayant nos projets sur son compte Instagram.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Adrien est chercheur à Bruxelles.

Il fait une thèse sur les systèmes alimentaires durables. Il a connu Iles de Paix grâce à ses recherches sur l’agroécologie et est devenu un donateur régulier. Aujourd’hui, il est convaincu qu’Iles de Paix peut faire changer les choses. Il a d’ailleurs lancé une collecte sur notre plateforme de dons pour relayer l’information auprès de son réseau à Bruxelles.

Il rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

André est agriculteur dans la région de Charleroi.

Pour lui, la terre, c’est une histoire de famille. Son père lui a appris des techniques d’agriculture durable quand il était petit et depuis, il ne s’est jamais arrêté. Chaque année en janvier, il achète des modules pour ses petits-enfants.

Il rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Maëlle est en deuxième primaire à Mons.

Maëlle aime proposer à la vente et collectionner les bracelets d’Iles de Paix lors de la campagne. C’est un chouette moment entre copines. D’ailleurs, elle adore le nouveau module à planter. Son école participe depuis peu à la campagne d’Iles de Paix. Elle a aussi eu l’occasion de suivre, avec sa classe, des animations d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Gustavo est agriculteur au Pérou.

Malgré une année particulièrement compliquée au Pérou, due à plusieurs changements politiques et une pandémie destructrice, Gustavo a la conviction qu’un changement de système de production alimentaire est possible. Avec sa famille, il s’est tourné vers une pratique de l’agriculture durable. Ainsi, il propose des produits issus d’une agriculture agroécologique dans plusieurs marchés de la région de Huánuco, dans les Andes.

Il rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Nadia est prof à Bruxelles.

Durant toute l’année, elle utilise les outils pédagogiques d’Iles de Paix pour sa classe et en janvier, son école participe à la campagne de sensibilisation et de récolte de fonds.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Marine est une jeune maraichère wallonne.

Elle a choisi de travailler sur une petite surface en bio avec la production d’une cinquantaine de fruits et légumes différents sur l’année. Elle a également créé un groupement de maraîchers qui met en place une commercialisation commune auprès des cantines scolaires et sur différents marchés. Chaque jour, elle se bat pour vivre de sa terre.

Elle rejoint le grand mouvement Iles de Paix qui agit pour faire respecter les droits des agriculteurs, partout dans le monde. Celui-ci se mobilisera les 14, 15 et 16 janvier prochains. Agriculteurs, agricultrices, citoyens, citoyennes, profs, élèves et politiques : ensemble, faisons bouger les choses et soutenons le droit à l’alimentation. L’union fait la terre !

Préférences des cookies

Les cookies permettent à ce site de fonctionner correctement et nous permettent de personnaliser les actions marketing (Google, Facebook et autres).

Lire notre politique de cookies